‘strive to be happy !’ voeux pour 2018


Va tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et souviens-toi de la paix qui peut exister dans le silence.

Autant que tu le peux, et sans te renier, sois en bons termes avec tout le monde. Exprime calmement et clairement ce que tu penses; écoute les autres, même le simple d’esprit et l’ignorant: eux aussi ont quelque chose à dire. Evite les personnes bruyantes et agressives; elles ne sont que tourment pour l’esprit. Si tu te compares aux autres, tu risques de devenir vaniteux ou amer, car tu trouveras toujours plus grand ou plus petit que toi.

Nourris-toi de tes accomplissements autant que de tes projets. Garde de l’intérêt pour ton métier, si modeste soit-il; c’est un bien précieux en des temps changeants. Sois prudent dans tes affaires, car le monde est fourbe. Mais que ceci ne te rende pas aveugle à ce qu’il y a de beau; bien des personnes se battent pour de grands idéaux, et partout la vie est remplie d’héroïsme. Sois toi-même, et surtout ne feins pas l’affection. Ne sois pas cynique avec l’amour, car face à toute aridité et face à tout désenchantement, il demeure éternel comme l’herbe qui repousse.

Prends avec bonté le conseil des années en renonçant avec grâce à ta jeunesse. Affermis la force de ton esprit pour faire face aux malheurs de la vie, et ne te perds pas dans les chimères: bien des peurs prennent naissance dans la fatigue et la solitude. En complément d’une saine discipline, sois bon envers toi-même.

Comme les arbres et les étoiles, tu es un enfant de l’univers. Tu y as ta place. Et même si cela n’est pas clair pour toi, sois assuré que tout se déroule dans l’univers comme cela doit se dérouler. Sois donc en paix avec Dieu, quelle que soit la conception que tu as de lui. Et quelles que soient tes peines et tes aspirations au milieu de la confusion bruyante de la vie, sois en paix avec ton âme. En dépit de ses faussetés, de ses ingratitudes et de ses rêves brisés, le monde est pourtant beau.

Sois joyeux. Cultive le bonheur !

d’après Max Ehrmann, Desiderata, 1927

Go placidly amid the noise and haste, and remember what peace there may be in silence. As far as possible, without surrender, be on good terms with all persons. Speak your truth quietly and clearly; and listen to others, even the dull and ignorant, they too have their story.

Avoid loud and aggressive persons, they are vexations to the spirit. If you compare yourself with others, you may become vain and bitter, for always there will be greater and lesser persons than yourself.

Enjoy your achievements as well as your plans. Keep interested in your own career, however humble; it is a real possession in the changing fortunes of time. Exercise caution in your business affairs; for the world is full of trickery. But let this not blind you to what virtue there is; many persons strive for high ideals; and everywhere life is full of heroism. Be yourself. Especially, do not feign affection. Neither be cynical about love, for in the face of all aridity and disenchantment it is perennial as the grass.

Take kindly to the counsel of the years, gracefully surrendering the things of youth. Nurture strength of spirit to shield you in sudden misfortune. But do not distress yourself with imaginings. Many fears are born of fatigue and loneliness. Beyond a wholesome discipline, be gentle with yourself. You are a child of the universe, no less than the trees and the stars; you have a right to be here. And whether or not it is clear to you, no doubt the universe is unfolding as it should.

Therefore be at peace with God, whatever you conceive Him to be, and whatever your labors and aspirations, in the noisy confusion of life, keep peace with your soul. With all its sham, drudgery and broken dreams, it is still a beautiful world.

Be cheerful. Strive to be happy !

Posted in inspiration, leadership, magazine

  1. Valentina 23 avril 2014 /

    Ilona -Un très beau texte, J’y ai retrouvé beaucoup des mes principes quotidiens.Si nous tous le faisons ainsi……….la vie ça sera encore plus agréable. Merci pour le partage.

  2. Fred 24 janvier 2013 /

    Ilona, Voilà un texte à la fois beau et à la fois puissant. Merci de l’avoir partagé avec nous. J’adore.

Share your thoughts

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.*